Lieu d'histoire, naturellement...

Nationalpark Hunsruck-Hochwald

Office du Parc National

La vie sauvage a besoin des Hommes - en arrière-plan !

Si je laisse simplement la forêt poursuivre sa croissance, pourquoi devrais-je avoir encore besoin d'un office? La superficie du Parc National Hunsrück Hochwald couvre environ 10 000 hectares, et se répartit sur les deux länder fédéraux de Sarre et de Rhénanie-Palatinat. L'office du Parc National conçoit, exploite et soutient le Parc National. Ses missions sont par exemple de prendre en charge les visiteurs, d'entretenir les chemins et de réguler la présence des animaux sauvages. De 50 à 60 personnes travaillent à l'office du Parc National, en majorité du personnel travaillant auprès de l'office des forêts. Le programme des travaux de l'office du Parc National, à savoir les objectifs et mesures pour le développement du Parc National sont déterminés dans un planning.

55 employés forment l'équipe du Parc, dont de nombreux partenaires externes. Mais ces quelques données clarifient déjà la donne : le Parc National a besoin d'être planifié, développé, organisé et encadré par des responsables.

En résumé : le Parc National a besoin d'une gestion, comprenant un chef, une équipe et de la technique – à savoir l'office du Parc National. Les missions de l'office du Parc National se répartissent sur trois départements – dirigés chacun par un directeur.

Organigram

Organigramm

Si vous cliquez sur l'image d'un fichier PDF sera téléchargé.

Département 1 – avec une influence interne

De l'élastique au Ranger, ici, tout est créé, payé, et préparé. La gestion des ressources constitue l'une des missions principales du département 1. La planification annuelle des finances et capacités de travail, questions de personnel, organisation du travail, gestion des surfaces et équipements, appels d'offres, calculs des coûts, autorisations ... Le fonctionnement, en un seul mot. Ce département remplit les tâches transversales de l'ensemble des départements. Il planifie et organise par exemple la future sollicitation de plus de 30 Rangers. Il est donc garant d'un fonctionnement impeccable de l'ensemble du Parc National.

Département 2 – créatif et ouvert aux partenariats

Le département des relations publiques, de la communication, de l'éducation à l'environnement et de la découverte du milieu forestier est une interface du Parc National ouverte vers l'extérieur ; pour le tourisme, le développement régional et les médias, mais aussi pour le public, les hôtes et partenaires dans les travaux de formation. L'image publique du Parc National est ici façonnée, les concepts de formation et des événements y sont développés, et les programmes des visiteurs y voient le jour. Les points d'informations et les futurs portes du Parc National, les expositions et salons, les données sur Internet et les relations avec les médias sociaux font partis des domaines d'activités de ce département, tout comme l'orientation des visiteurs et la large accessibilité caractérisant les offres du Parc National.

Département 3 – actif en milieu extérieur

Découverte de la vie sauvage, prise en charge des zones protégées et entretenues, mesures à prendre dans les marais et forêts, contrôle des Scolytinae et gestion des animaux sauvages, conception des chemins et recherches. Tous ce qui concerne la superficie du Parc National relève de la mission de ce département. Celui-ci s'assure que l'objectif central du Parc National, à savoir la vaste protection de la nature et son développement, puisse être atteint. Ici, le Parc National est « créé » ! En plus d'une bonne connaissance des lieux et de compétences spécialisées, il est indispensable de faire preuve de patience et de persévérance. Car le Parc National est un projet d'avenir, qui nécessite des processus de création et de développement sur le long terme.