Lieu d'histoire, naturellement...

Nationalpark Hunsruck-Hochwald

Diversité et verdure - Les plantes au Parc National

La géologie et le climat déterminent la nature du Parc National. Des hêtraies riches en bois ancien avec des pentes marécageuses, les fameux « Brücher », qui sont une caractéristique typique s'étendant sur la moitié du Parc National. On y trouve des épicéas, qui sont amenés à faire place à des forêts naturelles. Le Parc National Hunsrück-Hochwald est un parc national dédié au développement. L'objectif général de « laisser la nature retrouver son essence même » est particulièrement soutenu par des mesures sylvicoles durant la phase initiale. Les épicéas ne sont pas des espèces indigènes. Ils ont été plantés par l'Homme, afin de livrer rapidement la matière première « bois ». De temps à autre, ils se trouvent dans des zones où les marais ont été asséchés. Ici, il n'est pas uniquement question de boucher des fossés, afin de renaturaliser les marais. Des espèces forestières indigènes sont également plantées, afin d'aider la nature à reprendre son cours.

Mais les arbres ne sont pas les seuls végétaux à composer l'univers du Parc National. On peut également y trouver des plantes carnivores telles que les droséras. Des linaigrettes, narcisses et orchidées vivent également dans la zone entretenue du Parc National, tout comme l'arnica, plante médicinale très renommée.